Le film colombien “Valley of Souls” décroche L’Etoile d’or

0
1871

Le long métrage colombien “Valley of Souls” (Tantas Almas) de Nicolas Rincon Gille, a remporté, samedi soir, le Grand Prix “Etoile d’Or” de la 18e édition du Festival International du Film de Marrakech.

Représenté par « Le miracle du saint inconnu », le Maroc repart une nouvelle fois les mains vides. Le film de Alaa Eddine Aljem n’est pas parvenu à convaincre le jury présidé par l’actrice écossaise Tilda Swinton contrairement à « Fièvres » qui en 2013 avait réussi à faire briller ses deux acteurs principaux, Slimane Dazi et Didier Michon ( prix d’interprétation masculine).

Un film maghrébin est toutefois parvenu à se frayer une place dans le palmarès. Il s’agit de « Tlamess », un long-métrage tunisien de Ala Eddine Slim qui obtient le Prix de la mise en scène.

Le Prix d’interprétation masculine est revenu à l’acteur australien Toby Wallace pour son rôle dans le film « Babyteeth » de Shannon Murphy. Le prix de d’interprétation féminine a été attribué ex-aequo aux deux actrices britanniques, Roxanne Scrimshaw et Nichola Burley pour leur rôle dans le film « Lynn Lucy » de Fyzal Boulifa.

Le Prix du Jury a été remporté ex-aequo par les films chinois « Mosaic Portrait » de Zhai Yixiang et saoudien « Last Visit » (Akher Ziyara) de Abdulmohsen Aldhabaan.

Violente plongée dans la Colombie en guerre civile, « Valley of Souls » est présenté comme un « portrait tout en finesse de la peur et du deuil, en même temps qu’odyssée troublante et curieusement sereine ».

La cérémonie de remise des trophées a clôturé neuf jours durant lesquels ont été projetés plus d’une centaine de films. Ainsi s’éclipse le festival du film de Marrakech qui a honoré cette année le cinéma australien et rendu hommage à de grandes célébrités comme Robert Redford, Harvey Keitel ou encore Bernard Tavernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

source